Comment fonctionne la polysomnographie

Polysomnographie : de quoi s'agit-il ?

Si vous souffrez de troubles du sommeil et que vous en avez fait part à votre médecin, il vous a certainement parlé de la polysomnographie. Il s'agit d'un protocole médical permettant d'analyser votre sommeil et d'établir un diagnostic médical. Pas de panique, on vous explique tout.

Les différents critères d'analyse de la polysomnographie.

Réalisée dans un cadre hospitalier, la polysomnographie est le test du sommeil le plus courant aujourd’hui. Des électrodes placées sur la tête, le visage, la poitrine, les mains et les jambes permettent d’évaluer plusieurs paramètres tels que la respiration, le CO2, la saturation sanguine, le ronflement, la fréquence cardiaque, la position et les mouvements du dormeur. La lecture simultanée de tous ces signaux permet de diagnostiquer les troubles du sommeil. C’est un processus difficile à automatiser: un expert doit analyser par tranche de 30 secondes toutes les mesures enregistrées pendant la nuit.

L'idée est d'analyser votre sommeil pour définir si oui ou non vous avez des troubles du sommeil. Seulement ce processus est long, fastidieux et coûteux.

Quel est le processus pour effectuer une polysomnographie ?

L'idée est d'analyser votre sommeil pour définir si oui ou non vous avez des troubles du sommeil. Seulement ce processus est long, fastidieux et coûteux. Voyons comment se déroule une polysomnographie, de la prise de conscience d'un potentiel trouble du sommeil à l'accès aux résultats et diagnostic:

  • Le trajet du patient commence généralement par une visite chez le généraliste,
  • Il est ensuite redirigé vers un médecin spécialiste du sommeil afin de se voir prescrire un test d’exploration du sommeil,
  • Le temps d’attente avant un test du sommeil est long car les centres d’étude du sommeil sont saturés et les listes d’attente pour obtenir un rendez-vous durent plusieurs mois,
  • Une fois le rendez-vous fixé, la nuit passée avec un matériel encombrant et composé de nombreux câbles reste une expérience souvent mal vécue, loin de ses conditions naturelles de sommeil,
  • Le patient devra retourner régulièrement chez le spécialiste, d’abord pour recevoir son diagnostic et ensuite pour le suivi de son traitement.

Vous l'aurez compris, obtenir un diagnostic médical de vos nuits est compliqué, un obstacle majeur qui engendre un taux de diagnostic très faible (seulement 20%) pour ces pathologies du sommeil qui multiplie par trois le risque de décès.

Économisez du temps et de l'argent

Cette difficulté d'accès au diagnostic nous a interpelé. Vu les enjeux de santé, chaque personne devrait pouvoir accéder facilement et sans embarras à une analyse du sommeil.
Sunrise, capteur révolutionnaire de 3 grammes, utilise les dernières technologies software et hardware pour un diagnostic du sommeil simple, rapide et efficace. Notre capteur de diagnostic est un outil professionnel. Il est aussi utilisé par des médecins chaque jour.
Passez de 8 mois d'attente pour une polysomnographie à quelques jours pour obtenir vos résultats et commencer à améliorer votre sommeil.

Si vous ou un de vos proches avez eu des problèmes de sommeil, vous avez enfin le moyen de trouver de l'aide sans passer des semaines, ni même des mois, avant un diagnostic de qualité clinique. Rejoignez notre mouvement et assurons-nous que personne n'ait de difficulté à bien dormir pour les générations à venir.

Articles liés