Pour la première fois depuis 15 ans, une nouvelle façon de mesurer le sommeil

Aussi performante qu'une polysomnographie

L'appareil traditionnel de mesure du sommeil utilisé à l'hôpital et dans les cliniques du sommeil s'appelle la polysomnographie (PSG).

Sunrise propose, lui aussi, une analyse de votre nuit en vue de détecter l'apnée du sommeil... Directement de chez vous ! Voici une courbe démontrant la précision sans équivalent du test Sunrise comparé à la PSG.

Une large étude menée par des médecins du sommeil français, belges et américains (1) a minutieusement comparé les données de 376 patients obtenues par PSG et par Sunrise.

L'analyse du sommeil par Sunrise va loin, très loin

Bien que largement connues par les médecins, certaines mesures restent difficiles à obtenir. En plus des données sur l'apnée du sommeil, Sunrise vous informe aussi sur :

  • Le nombre de micro-éveils par heure UNIQUE

Des événements brefs et inconscients qui entrecoupent vos nuits. Trop nombreux, les micro-éveils rendent le sommeil moins récupérateur et ont des répercussions sur la santé (1).

  • La présence d'effort respiratoire UNIQUE

L'effort respiratoire se caractérise par une augmentation de la pression négative dans l'oesophage.
Il peut provoquer des micro-éveils, voire être immédiatement toxique pour votre cœur.

(1) Le micro-éveil est associé à une augmentation abrupte de l’activité respiratoire et cardiaque.

Dispositif médical certifié

Il existe une vraie différence entre les biens grand public, peu régulés, et ce que la loi appelle « dispositif médical certifié », utilisé par les médecins dans leur pratique quotidienne. Obtenir cette certification requiert plusieurs mois de travail.

  • La Commission européenne prévoit les règles à respecter pour obtenir la certification « dispositif médical ».

  • Elle accrédite 52 entreprises, en charge de vérifier comment le dispositif a été développé puis validé, et comment la qualité du dispositif est surveillée dans le temps.

  • Ces audits de vérification ont lieu au minimum une fois par an (1).

    (1) Pour les instruments diagnostic (classe 2a).

Mouvements mandibulaires, en direct du cerveau.

Pendant le sommeil, le passage de l’air par les voies respiratoires est plus difficile car les muscles se relâchent, privant l'organisme d’oxygène.

Le cerveau, informé de ces perturbations, réagit en contractant les muscles des voies respiratoires supérieures pour rétablir la circulation de l’air. Or, ces muscles sont attachés sur un os mobile, la mandibule, qu’ils font bouger en se contractant.

Ces mouvements mandibulaires sontles ajustements musculaires pilotés par le cerveau et étudiés en direct avec Sunrise. Être placé sur le menton permet d’observer avec précision ce que fait le cerveau pour préserver votre respiration et votre sommeil.

      

Nos publications scientifiques

De plus belles nuits riment avec une meilleure vie.

Tester mon sommeil

Sunrise est un dispositif médical certifié.